| Accueil |  Qui sommes-nous? | Liste de diffusion | Plan du site | Recherche | Accès auteurs

 

Vous êtes ici - Accueil > Informations utiles sur le développement au Mali > Partenariat et Interactions du Mali et du Monde >

Bonnes pratiques en agriculture

Fertilisation des sols : les techniques existent contre la dégradation des sols

Techniques de conservation et de fertilisation des sols simples et faciles à mettre en oeuvre en milieu paysan développés par l’Institut d’Economie rurale (IER)

Article publié le 27 juin 2006
http://initiatives-mali.info/spip.php?article529

La Toile N°7 janvier, février, mars 2006

L’économie malienne repose en bonne part sur le secteur rural qui contribue pour 45% au PIB et occupe près de 80% de la population active du pays. Malheureusement, les ressources naturelles qui constituent la base des systèmes de production subissent, sous l’influence des aléas climatiques, de la croissance démographique et de l’augmentation des troupeaux, une pression croissante et une surexploitation.

La baisse de fertilité conduit à une augmentation des superficies défrichées, à la mise en culture de terres à vocation agricole marginale, à la réduction de l’espace sylvo-pastoral et à une réduction de la durée des jachères menaçant le renouvellement de la fertilité des sols. Il en résulte un appauvrissement des sols du fait de l’épuisement des réserves nutritives et de la non restitution des nutriments prélevés par les cultures.

Aujourd’hui, la dégradation des sols, caractérisée par une baisse de fertilité et conséquemment de celle des rendements des cultures, est devenue une contrainte majeure dans tous les écosystèmes et une préoccupation aussi bien des paysans que des autorités.

C’est pour faire face à cette situation, que le gouvernement a souscrit à l’Initiative pour la Fertilité des Sols (IFS) lancée en 1996 lors du sommet mondial de l’alimentation. En général, les sols maliens sont pauvres en éléments nutritifs essentiels. La pauvreté des sols se manifeste de façon différente dans les zones agro-écologiques de notre pays. Elle est liée à l’évolution des conditions pédoclimatiques et à l’impact des modes de gestion des cultures.

Dans les zones de cultures pluviales, deux grands types de processus interviennent dans la dégradation des sols : l’acidification et l’érosion. Le phénomène de l’érosion hydrique est important dans le vieux bassin cotonnier. Quant à l’érosion éolienne, elle sévit dans la partie nord du pays. Le nouveau bassin cotonnier est encore peu touché par les problèmes de dégradation des sols.

Contre la dégradation des sols, l’Institut d’Economie Rurale (IER) a mis au point des techniques de défense et de conservation des sols ainsi que des méthodes de fertilisation minérale et organique. Les cordons pierreux font partie des techniques de conservation des sols les plus connues.

On connaît aussi la technique de la couverture des sols avec de la paille (paillage ou mulch de paille). Elle permet de réduire la force de frappe des eaux de pluie sur les sols tout en le protégeant contre l’action des rayons solaires. Le paillage permet de réduire à la fois le ruissellement et l’évaporation de l’eau.

Quant aux fascines, une autre technique de protection des sols, elles sont constituées de débris végétaux (branches d’arbres, résidus de récoltes) alignés en amont ou sur les zones préférentielles de passage d’eau dans les champs. Les fascines nécessitent un entretien annuel, car la matière végétale est attaquée par les termites.

Plusieurs espèces d’arbustes peuvent être utilisées pour délimiter ou protéger les champs. Parmi elles, on peut noter Jatropha curcas (pourghère), Citrus limon (citron), Cajanus cajan (pois d’angole), Agave sisalana (sisal), Ziziphus mauritania (jujubier), etc. L’utilisation de haies à usages multiples est aussi encouragée. L’insertion de bandes d’herbes dans les champs permet de réduire le ruissellement et de favoriser l’infiltration des eaux de pluies.

Le zay ou trou de plantation est une technique traditionnelle pratiquée sur le plateau dogon et qui s’avère adaptée à la zone soudano-sahélienne. Traditionnellement utilisée au Burkina Faso et au Niger, elle consiste à faire des trous enrichis en fumier ou compost qui servent à collecter les eaux de pluie sous forme de "poches d’eau".

La fertilisation organique nécessite l’utilisation de 5 tonnes de fumier à l’hectare, mais les paysans parviennent difficilement à obtenir cette quantité. Les contraintes essentielles à l’utilisation de la matière organique sont la faiblesse des quantités produites, la disponibilité et la qualité des charrettes pour le transport.

Il est nécessaire d’informer et de sensibiliser les paysans sur les solutions technologiques disponibles permettant de lutter contre la dégradation des sols par une meilleure gestion de l’eau, un meilleur système de culture et une application des mesures simples de défense, de conservation et de restauration des sols.

Pour plus d’informations sur l’Institut d’Economie Rurale, consultez le site internet http://www.ier.ml/

Source : L’Essor n°15630 du 30 janvier 2006, p. 4

La Toile du Réseau Réussir la Décentralisation Partenariat "Initiatives Mali" Axe Formation

Laisser un commentaire à cet article
"Initiatives Mali Gateway"

est un site dédié à la promotion des initiatives locales de développement du Mali. Il s’agit d’activités initiées et conduites par des organisations ou des personnes du Mali qui font une réelle différence sur le développement local.

 

Il s'investit dans la capitalisation et la mise en valeur des bonnes pratiques ainsi que dans l'accès à l'information sur le développement par internet. C’est une fenêtre ouverte sur le dynamisme de la société malienne ; c’est aussi un outil de communication entre les acteurs locaux et leurs partenaires au développement.

Edité par Axe Formation, Initiatives Mali Gateway réunit des partenaires diversifiés (organisations de la société civile, services techniques, partenaires au développement). Il est affilié au réseau des Country Gateway (Fondation Development Gateway). Voir Qui sommes-nous

© initiatives-mali.info
Coordonné par Axe Formation
| Accueil du site | Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP

©Initiatives Mali Gateway, un site dédié à la promotion des initiatives locales de développement du Mali